JL. Mélenchon devance de peu M. Le Pen.


Jean Luc  Mélenchon devant Marine  Le Pen

Après s’être hissé devant François Fillon, comme nous l’avions remarqué lors de notre précédente mesure des intentions de votes des Français, Jean-Luc Mélenchon dépasse maintenant Marine Le Pen d’un demi point dans l’enquête réalisée par Scan-research / Le Terrain

Jean-Luc Mélenchon à une courte distance de Emmanuel Macron

Emmanuel Macron se maintient au niveau d’intentions de vote (24 %) qui était le sien lors de notre première vague (24,5%). Il est suivi, à moins de deux points, par Jean-Luc Mélenchon (22,5%) qui reste porté par une très forte dynamique d’opinion.

Marine Le Pen stagne et François Fillon remonte

Les intentions de vote en faveur de Marine Le Pen semble se tasser puisqu’elle perd 2 points par rapport à notre vague précédente.

François Fillon voit quelques électeurs revenir vers lui, et regagne deux points d’intentions de vote. Mais ce mouvement est probablement trop tardif et trop faible pour permettre à l’ancien premier ministre de se qualifier pour le second tour.

Les socialistes en vue d’un échec historique

La candidature de Benoît Hamon poursuit avec discrétion et régularité sa descente aux enfers, puisqu’avec 8%, il perd un point par rapport à notre vague précédente. Une telle contre-performance pour le représentant du parti disposant du groupe parlementaire le plus important à l’assemblée, ne peut être imputée à la seule personne du candidat. Une telle déconfiture, si elle se confirme dans les urnes devrait conduire le parti socialiste à s’interroger sur la nature de sa relation avec ses électeurs notamment dans la préparation des élections législatives qui viennent.

Pourquoi Jean-Luc Mélenchon progresse

Si l’on en juge par sa progression, Jean-Luc Mélenchon fait la meilleure campagne de ces présidentielles. Il parvient même à tirer profit des initiatives de ses concurrents. Il semble en effet que  ce soit Jean-Luc Mélenchon, et non Philippe Poutou qui ait tiré le meilleur bénéfice de l’attaque du candidat du NPA contre Marine Le Pen, quand il a rappelé qu’elle n’était probablement pas la plus légitime à pouvoir incarner une candidature anti-système dans cette élection.

Si l’on observe la sociologie de son électorat, on constate qu’il s’est renforcé significativement dans les dernières semaines auprès des couches populaires : il fait désormais jeu égal avec Marine Le Pen parmi les employés (29,5% d’intentions de vote en sa faveur dans cette catégorie), et a progressé de manière importante auprès des ouvriers (25,5%).

Diapositive4

  • Intentions de vote au premier tour.

TAB V2 C

  • Tris par sexe – Age – CSP du répondant

tabV2 A

  • Tris niveau de diplôme – Revenu net du foyer – Taille d’agglomération.

tabV2 B

 

  • Intentions de vote au deuxième tour : Emmanuel Macron.

Diapositive11

 

  • Intentions de vote au deuxième tour :  Jean-Luc Mélenchon.

Diapositive12

 

  • Intentions de vote au deuxième tour :  Marine Lepen.

Diapositive10

 

  • Intentions de vote au deuxième tour :  François Fillon.

Diapositive9

 

Notice technique.

La notice technique a été déposée à la commission des sondages le 17 avril 2017.

  • Date de réalisation.
    • L’enquête a été réalisée par téléphone du 13 au 15 avril 2017.
    • Heure d’appel : en semaine 17h – 21h et Samedi 10 – 20h.
  • Dispositif d’enquête.
    • Enquêteurs assistés d’un logiciel d’enquête (CATI).
    • Plateforme téléphonique basée à Paris
  • Fichier des contacts.
    • Numéros de téléphone composés aléatoirement.
    • Taux de téléphone mobile : 50%
  • Taille de l’échantillon.

    • 1135 personnes inscrites sur les listes électorales.
    • Dont 853 certaines d’aller voter.
    • Dont 642 certaines d’aller voter et ayant exprimé une intention de vote.
  1. Méthodologie.
    • Méthode des quotas par stratification :
      • Région
      • Taille d’agglomération
      • Sexe
      • Age
      • PCS du chef de famille
  • Redressement.
    • Socio – démo.
    • Reconstitution du vote 1er Tour 2012
    • Reconstitution du vote 2ème Tour 2012

 

Marge d’erreur : Compte tenu de la méthodologie utilisée (Méthode des quotas) le calcul de la marge d’erreur n’est pas possible. Il est admis par simplification que si elle était calculable, elle serait proche du calcul de la marge d’erreur lorsque l’échantillon est constitué  aléatoirement (échantillon non probabiliste). Ci-dessous marge d’erreur pour un échantillon de 769 individus :

Diapositive22

La marge d’erreur varie selon la taille de l’échantillon et le % de chance choisi.

22 réflexions au sujet de “JL. Mélenchon devance de peu M. Le Pen.”

  1. les sondages LeScan Research sont toujours atypiques et optimistes pour JL Mélenchon, néanmoins, force est de constater que le premier qui le mettait à 19% quand tout le monde le voyait à 16% était prémonitoire. Du coup je me dis que ce score est peut-être tout simplement le vrai, et le seul réalisé par un sondeur hors-système macronmacronmacron?

    J'aime

  2. Comme le dit Eulren LeParigot, le dernier sondage de scanresearch.leterrain était un peu l’éclaireur de tous les autres quelques semaines plus tôt.

    Ce qui est étrange, c’est que sur wikipédia (https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_sondages_sur_l%27%C3%A9lection_pr%C3%A9sidentielle_fran%C3%A7aise_de_2017) ce dernier sondage ne soit pas encore publié.

    A la télé, on se permet même de ne commenter dans certaines émissions plus que ceux d’Elabe.
    Faire de l’analyse politique en ne faisant que commenter des sondages (surtout de panélistes) est un travail journalistique de très bas niveau, mais lorsqu’on ne fait même plus l’effort de faire une moyenne pour faire dire à des stats ce que les commanditaires veulent faire entendre…

    Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Gilles, moi c’est Marc pas Lionel 🙂
        Je ne crois pas qu’une publication sur facebook d’un contributeur occasionnel puisse être considéré comme suffisamment notable, WP voit FB d’un mauvais oeil. Mais il est probable que votre étude soit reprise un jour ou l’autre.

        J'aime

      2. Bonjour, sur le fond ce n’est pas très grave… Il semble toute fois que tout dépend de qui pour être considéré : https://en.m.wikipedia.org/wiki/Opinion_polling_for_the_French_presidential_election,_2017
        Pour ma part, je suis toujours très surpris que l’on puisse décider que les médias sont des tiers de validation… Personnellement, je préférerai être évalué par des professionnelles qui tiennent compte des méthodologies.

        Cordialement,

        Aimé par 1 personne

      3. @ blogscanresearch : il est ajouté à wikipédia fr suite à sa reprise dans l’agrégateur du financial times, cf pages de discussion. Les médias sont les seules sources secondaires dans l’immédiat. Un peer-review ce serait très bien effectivement, on pourrait espérer que la commission des sondages évolue vers cela. Seriez-vous prêt à participer?

        J'aime

  3. Bonjour,
    Merci pour cette étude qui, cependant, va à l’encontre de tous les autres résultats qu’on rencontre actuellement. Bien qu’ayant lu votre article sur la méthode que vous appliquez ainsi que celui sur le besoin de sondages à se renouveler, j’ai du mal à saisir ce qui différentie votre méthode de celle des instituts auxquels nous sommes habitués, et pourquoi elle est plus pertinente.

    J'aime

    1. Bonjour,
      Les résultats peuvent être différents d’un institut à l’autre pour trois raisons : l’échantillon, le mode de recueil utilisé, l’analyse des données.
      Dans notre cas les enquêtes sont réalisées par téléphone auprès de personnes choisies au hasard puis selon la méthode des quotas. L’échantillon non probabiliste est redressé sur les variables socio-démographiques et la reconstitutions des votes 1er tour et 2ème tour 2012. Nous n’avons pas la prétention de dire qu’elle est plus pertinente que celle des autres instituts. C’est une analyse à 5 jours du scrutin, nous le saurons le 23 avril à 20 h.

      Aimé par 1 personne

  4. macron bénéficie des redressements propres à Hollande 2012….c’est un rien outré ! je pense qu’il est surestimé depuis le début de entre 5 et 10 points à répartir sur Melenchon et fillon et peut etre dupont et hamon pour une faible part !

    Aimé par 1 personne

  5. Bonjour,

    J’ai consulté avec intérêt (et surprise, il faut bien le dire) votre sondage du 16 avril. J’ai juste une question concernant les redressements.
    J’ai la même question que Robert Arnaud.
    Vous indiquez que vous redressez à partir des résultats des premier et second tour de l’élection de 2012. Mais, du coup, comment faites-vous pour redresser Macron ?
    Cordialement,

    JP Heurtin

    J'aime

    1. Monsieur,
      Comme nous l’avons précisé nos pondérations concernent uniquement les caractéristiques socio-démographiques et l’historique des votes de 2012.
      Il n’y a donc aucune pondération sur les candidats eux mêmes. Les redressements politiques 1er et 2ème tour 2012 permettent de pondérer les individus de manière à faire en sorte que notre échantillon soit représentatif politiquement de ce qui s’est passé en 2012. De plus, nous intégrons dans cette variable les personnes qui en 2012 n’étaient pas inscrites sur les listes électorales, notamment les personnes nées après 1994.

      Compte tenu de nos observations, il nous semble qu’il n’y a pas besoin d’affecter aux candidats de coefficients correcteurs.
      Bien cordialement,

      J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s